Actuel Moyen Âge
@AgeMoyen
Thu Oct 17 08:24:55 +0000 2019

Parmi vous, combien ont mangé des pâtes cette semaine ? Rapides à faire, pas chères, aimées des vegan comme des carnivores : s'il y a bien un plat qu'on aime, c'est celui-là 🍝 ! Au Moyen Âge aussi, on mangeait des pâtes. Mais pas forcément comme nous.. Un thread ⬇️ ! #histoire https://t.co/ZzZtDtOZ4V

Contrairement à ce qu'on dit souvent, personne n'a « inventé les pâtes ». On a longtemps dit que Marco Polo les avait ramenées d'Asie, mais on sait désormais qu'on consommait des pâtes (càd un mélange farine-eau-oeuf, laissé séché puis recuit) dès l'Antiquité gréco-romaine https://t.co/TOGHq0HRgl

Au Moyen Âge central, on trouve dans les textes de nombreuses mentions de pâtes fraîches : lasagnes, tortelli, ravioli. On les mange avec du fromage, comme ajd, mais surtout frites dans l'huile... voire même utilisées pour farcir des tourtes ! #bonappetit https://t.co/2PobeaFNrS

On en fabrique pour un usage domestique, mais aussi pour les vendre. A Florence, on connaît par exemple une « guilde des lasagners », qui sont d'abord rattachés aux cuisiniers, puis aux gaufriers (preuve que les usages évoluent) https://t.co/pK8GGvoEUa

Les pâtes sèches, elles, semblent arriver plutôt du monde islamique, notamment de la Sicile au Xe-XIe siècle. Le géographe al-Idrissi les appelle « Itriyya », et en italien on les nommera « tri » ou « tria ». https://t.co/0frJ0u7x7J

D'abord importées par l'Occident, elles se fabriquent ensuite à Gênes ou à Pise dès la fin du XIIe siècle. On prépare la pâte, on façonne la forme voulue, et on laisse sécher, au four ou, mieux, au soleil https://t.co/fLkeEEPz90

Leur longue durée de conservation permet de les utiliser pour nourrir les marins sur un navire. Mais elles demandent beaucoup de farine : en 1509, à Naples, parce que le pain se fait rare, on interdit de faire « maccarune, trii, vermicelli, ne altra cosa de pasta » https://t.co/GBm5bFCXaD

Dans les livres de cuisine du XIVe siècle, les pâtes fraîches et les pâtes sèches sont deux choses distinctes. La catégorie commune de « pâte » ne s'invente réellement qu'au XVe siècle https://t.co/XP8ullo9cG

Comme ajd, c'est alors un aliment caractérisé par une grande diversité, de formes - agnolotti, crispelli, crosetti, macaroni, ravioli, tortelli, tria, vermicelli – ou d'assaisonnements : à la viande, aux œufs de poisson, aux légumes, cuites au lait d'amande, etc... https://t.co/2lpR22eMJJ

Le Tacuinum Sanitatis, ouvrage de conseils alimentaires et médicaux très copiée au XIVe siècle, présente les pâtes comme un aliment nourrissant, bon pour la poitrine et la gorge, mais dangereux pour les estomacs et les intestins fragiles https://t.co/y5xigj0jk5

Du coup, le texte conclut que c'est un aliment particulièrement adapté aux jeunes gens, doté d'une nature chaude et donc capable de bien les digérer. Voilà : c'est LA preuve scientifique (enfin, presque) que les enfants et les étudiants DOIVENT manger des pâtes... ! 😉 https://t.co/y9ggmkb1vj

Dans son Décaméron, Boccace décrit un pays de Cocagne où on mange à foison. On y trouve notamment une montagne de parmesan « sur laquelle demeuraient des gens occupés à faire des macaroni et des ravioli et à les faire cuire dans du jus de chapon... » https://t.co/GixLWQTh0i

Ce soir, c'est décidé : pasta 🍝😍🍝 ! Avec, évidemment, une montagne de parmesan... L'invention très progressive des pâtes, un article à lire en entier sur notre site !
https://t.co/k3Q2PyIRZ2

Thu Oct 17 08:36:04 +0000 2019