Fulcheri Emile
@EmileFulcheri
Sat Aug 15 09:57:10 +0000 2020

Thread pédagogique sur la transition énergétique en Chine.
En 2019, la Chine comptait pour plus de 50% de la production mondiale d'électricité au charbon. Le charbon est une énergie domestique peu chère, qui a soutenu la forte croissance économique du pays.
[1/17] https://t.co/daCMGNBFdq

Depuis 2000, la consommation d'énergie primaire (BP stats 2020) en Chine a été multipliée par 3,3. La Chine a connu une rapide industrialisation et urbanisation. Le charbon est aussi très utilisé dans l'industrie, et notamment dans la fabrication de l'acier et du ciment.
[2/17]

La Chine est aussi le leader mondial en terme de capacité installée dans les énergies renouvelables: hydroélectricité, photovoltaique, éolien.
La Chine possède aussi 70% de la capacité installée mondiale de panneaux solaires thermiques (335 GW thermiques)!
[3/17] https://t.co/UiJhyDamWV

La Chine a construit une vraie filière industrielle autour des énergies renouvelables (notamment éolien et PV), ainsi que des véhicules électriques (VE). 2 des 4 constructeurs qui ont vendu le plus de VE en 2019 étaient chinois (BYD et BAIC).
[4/17]

Fin 2018, il circulait 425 000 bus électriques dans le monde.
99% de ces bus électriques (421 000) sont en Chine.
En 2019, il s'est vendu environ 2000 bus électriques en Europe, contre près de 100 000 en Chine.
[5/17]

Avec les ENR, les VE, les batteries (entre autres), l'économie chinoise est montée en gamme. La Chine n'est plus "l'usine du monde" pour le textile et les produits manufacturés de base. C'est un leader dans des technologies et industries de pointe à forte valeur ajoutée.
[6/17]

La Chine a un quasi-monopole sur l'extraction des terres rares, utilisées dans plusieurs technologies de la transition énergétique (batteries, aimants permanents, etc.). Avec la croissance de son marché intérieur, la Chine devient leader sur toute la chaîne de valeur.
[7/17]

La Chine a entamé un début de transition dans son secteur électrique. Le charbon est passé de près de 85% du mix en 2010 à 62% en 2019. L'éolien et le PV ont fortement progressé, de moins d'1% à 9% du mix. Le nucléaire progresse également (5% du mix).
[8/17] https://t.co/eEPNRY3ivW

Cela a permis de baisser le facteur d'émission du mix électrique chinois de 750 gCO2/kWh à 576 en 9 ans. En plus des technos bas carbone, les centrales charbons récentes installées en Chine sont à cycle supercritique, avec un rendement électrique plus élevé (autour de 42%)
[9/17] https://t.co/qeXnJqGxzM

La Chine continue de construire de nouvelles centrales, mais le facteur de charge moyen des centrales charbon a beaucoup baissé en Chine. Celui-ci est passé de 61% en 2011 a 49% en 2019.
[10/17] https://t.co/isvnAAAj8B

En Chine, la lutte contre la pollution de l'air dans les villes est devenu un enjeu de premier plan. Même si la Chine est une dictature dirigée par le parti unique communiste, la pression de l'opinion publique compte pour la stabilité du parti.
[11/17]

La station de mesure de l'ambassade US à Pékin montre que la part des jours où la qualité de l'air est "bonne" ou "modérée" (selon les standards AQI) est passée de 22,3% à 55,4%.
L'amélioration est très nette.
[12/17] https://t.co/vjPUCxitvj

Qu'est-ce qui a permis cette réduction de la pollution de l'air dans les villes chinoises? Standards et contrôles stricts sur les émissions de polluants des industries + Interdiction du chauffage résidentiel au charbon + Centralisation et rénovation des centrales charbon
[13/17]

A Pékin, le nombre de voitures en circulation est régulé. Pour obtenir une plaque, il faut attendre plusieurs années et être sélectionné par une sorte de tirage au sort. Choisir une voiture électrique permet d'augmenter ses chances d'obtenir une plaque.
[14/17]

La Chine a développé plus de 200 parcs "éco-industriels" dans le pays pour réduire l'intensité énergétique de l'industrie: production d'énergie centralisée, réseaux d'énergie, cogénération, valorisation de déchets et chaleur fatale, gaz naturel + ENR, standards d'émission
[15/17]

La Chine met en place depuis 2017 dernier un marché de quotas de CO2 (sur le modèle du marché européen EU-ETS). Le prix de la tonne de CO2 reste faible pour l'instant, mais ce marché pourrait devenir un vrai outil pour réduire l'intensité CO2 de l'économie chinoise.
[16/17]

Conclusion: Il y a bien une transition énergétique en Chine. La Chine continue de bénéficier d'une croissance économique forte, mais l'intensité énergétique et CO2 de l'économie s'améliore. Il en faudra plus encore pour que la Chine puisse se passer de son charbon.
Fin
[17/17]

Sat Aug 15 09:57:20 +0000 2020