Thibaut Ghironi
@Thibaut_Ghironi
Tue Apr 13 18:42:11 +0000 2021

Aujourd'hui, j'ai été agressé physiquement pour avoir exercé mon métier de journaliste (1/11) https://t.co/aQqrsqTK2k

Je ne comprends toujours pas comment cela a pu se produire. Un peu de contexte. Je travaille sur un sujet assez électrique dans le coin : la plate-forme ULM à
Saint-Hilaire-du-Rosier, au sud de l'Isère. Pour simplifier les choses, disons que deux visions s'opposent (2/11)

D'un côté, un instructeur-pilote qui demande le requalification permanente de la piste. De l'autre, une association de riverains qui milite pour que les vols restent occasionnels. J'ai naturellement interrogé les deux porte-parole pour respecter le contradictoire (3/11)

Plus qu'à trouver une photo d'illustration pour l'article. Je me rends sur place. La plateforme ULM se situe dans un champ privé. Je me gare sur le bas-côté, sors faire une photo. Je prends bien soin de rester sur la route et de ne pas pénétrer dans la propriété privée (4/11)

Un tracteur débarque en trombe de l'exploitation. Pas le temps de parler, l'homme qui en sort tente de prendre mon appareil photo, sanglé à mon cou. Je me débats, répète en boucle que je suis journaliste, que je ne suis pas dans l'enceinte de sa propriété privée (5/11)

Il parvient à arracher mon appareil photo, le jette par terre, met des coups de pied dans l'objectif. Il hurle que je n'ai rien à faire ici. Qu'il s'était promis de casser le matériel du prochain individu qui oserait prendre une photo de la piste ULM (6/11)

Sur le coup, je ne pense qu'à mon appareil photo (perso), que j'ai eu tant de mal à me payer, auquel je tiens tant. Je l'ai supplié : "pas l'appareil, pas l'appareil." Ça n'aura pas suffi, il s'allume encore mais l'objectif est cassé. (7/11)

Je ressors de l'altercation abasourdi. Je n'arrive pas à me dire que c'est possible. Je n'ai même pas pu lui parler de l'article que je préparais, je n'ai reçu que des insultes (8/11)

Je suis quasiment indemne. Quelques ecchymoses sur le bras gauche dus à la lutte et une blessure superficielle à la main droite, sûrement causée par le frottement de la sangle quand je me suis fait arracher l'appareil photo. Je ne suis pas sûr, c'est allé si vite (9/11)

Je me dis que ça aurait pu être pire. Sauf que je n'arrive pas à passer outre, le préjudice moral est énorme (10/11)

La gendarmerie est déjà prévenue. Demain je porte plainte (11/11)

Tue Apr 13 18:42:16 +0000 2021